Le GAFA et les banques

Publié le 08/07/2020

Le GAFA et les banques

Quel est l’avenir de la banque traditionnelle aujourd’hui face au GAFA ?

Le GAFA a bouleversé en très peu d’années les habitudes de consommation. Beaucoup d’innovations ont pu être apportées à notre mode de vie : la livraison, l’achat en ligne, la communication instantanée, la domotique...

Grâce au stockage des données de chaque utilisateur (particuliers, entreprises,...) le GAFA maîtrise les habitudes de consommation et de communication de chaque utilisateur et peut utiliser à tous moments les informations qu’il collecte (propositions d’achat, pubs,...).

Et pourquoi pas les prêts bancaires ?

Le GAFA plus puissant que certains Etats ?

Le GAFA pèse environ 1 675 milliard de dollars, plus que les entreprises cotés au CAC 40.

Amazon va bientôt avoir sa flotte de livraison après avoir racheté des tankers et aussi des usines de fabrication pour faire livrer leurs produits .

FaceBook possède plus d’1 utilisateur sur 4 sur la planète et plus de 500 millions d’utilisateurs pour la messagerie Gmail. Apple, en 2018, a dépassé le Billion de dollars en capitalisation boursière.

Ce géant qui possède des millions de données d’utilisateurs s’invite doucement mais sûrement dans le monde de la finance.

Les GAFA dans la bourse

Un jeux d'échiquier

Transfert d’argent, paiement par téléphone, épargne simple, petit à petit le GAFA pose ses pions sur l’échiquier jusqu’à encercler les banques. Les attaquer de front, amèneraient les banques et les Etats à une levée de bouclier. Raison pour laquelle le GAFA ne s’impose pas directement sur ce marché mais le contourne.

Cependant, en 2017, Amazon a prêté plus de 3 milliards de dollars à des PME. Cela prouve que le jeux avance de plus en plus vite.

Avec une force de frappe de plus de 1 675 milliards de dollars et toutes les données collectées, il ne faudra pas longtemps au GAFA pour s'installer dans le paysage bancaire.

Les GAFA joue aux échecs

Une alliance avec les banques ?

Néanmoins, les banques possèdent encore des atouts. Une expertise professionnelle, des clients encore engagés par un prêt, la confiance des consommateurs, un soutien des Etats (nous l’avons vu lors des précédentes crises financières)

Si les banques et le GAFA envisagent de créer une alliance, nous pourrions alors assister à une puissance jamais égalée qui pourraient peut-être contrôler le monde...

© MontPrez Finances

21, Rue de Genève - 74100 Ambilly - N° SIRET 82431041100015 - N° ORIAS 17000765 -

finances@montprez.com - David Desprez 06.60.70.64.62 - Sophie Montessuit 06.60.55.25.29