Le paiement par téléphone toujours à la traîne

Nos articles

Crédit immobilier : il sera peut-être bientôt plus facile de changer d'assurance

Téléphoner, naviguer sur le web, les réseaux sociaux, l’utiliser comme GPS… Les Français utilisent leur smartphone pour presque tout, mais payer avec n’est pas notre premier réflexe. Avec une faible évolution chaque année, le paiement par mobile peine à s’imposer.

Qu’en est-il en France par rapport au reste du monde ?

La France, affiche un léger retard dans l’adoption du paiement par mobile comparé à l’Europe et au reste du monde. Une étude menée par Statista en mai 2019, classe ainsi l’Hexagone en dernière position sur 10 pays sélectionnés en 2019 avec un taux de pénétration de 2,2% contre 8,8% pour l’Espagne et le Royaume-Uni. Le secteur est largement dominé par la Chine qui compte 583 millions d’utilisateurs et 35,2% d’usagers au sein de sa population.

Quels sont les types de paiement et les outils disponibles ?

De nos jours, les possibilités de paiement mobile sont très nombreuses. Voici les principales :

- Lecteurs de cartes bancaires pour smartphone qui remplace les terminaux classiques (SumpUp, iZettle et Smile, Pay).

- Paiement en ligne grâce à des applications ou des sites, comme PayPal etc.

- Paiement sans contact (NFC) comme avec Android Pay, Apple Pay et bientôt Samsung Pay.

Paylib une start-up qui propose de régler ses achats en ligne, en magasin ainsi que la start-up Lydia, séduisant surtout les étudiants et les moins de 30 ans (85% de son panel) grâce à son offre de paiement entre amis, sont des applications offrant le paiement par mobile.

Apple Pay, paiement par carte depuis un mobile Apple

Mais est-ce réellement sécurisé ?

Les Français craignent pour la sécurité de leurs informations bancaires, notamment en cas de vol de leur smartphone.

Mais en réalité, le smartphone est bien plus sécurisé qu’on ne le pense, il nécessite souvent d’entrer des données biométriques (empreinte digitale ou reconnaissance faciale) ou de répondre à une question personnelle pour s’identifier. Autant d’éléments qui en font un mode de paiement plus sûr par rapport à la carte bleue.

Selon l’observatoire des moyens de paiement , le taux de fraudes par carte bancaire domine à 0,062% contre 0,003% seulement pour le paiement par mobile, preuve de la faible vulnérabilité de ce dernier.

Historiquement, à son arrivée en 1967, la carte bancaire a connu la même méfiance de la part des Français. C’est avec le temps que ce moyen de paiement s’est lentement introduit dans leurs habitudes pour devenir, en 2003, le moyen de paiement préféré.

La sécurité des paiements par smartphones

© MontPrez Finances

21, Rue de Genève - 74100 Ambilly - N° SIRET 82431041100015 - N° ORIAS 17000765 -

finances@montprez.com - David Desprez 06.60.70.64.62 - Sophie Montessuit 06.60.55.25.29